Download in HD

Film Streaming J'ai serré la main du diable

Film de Roger Spottiswoode Biopic 1 h 53 min 9 septembre 2007

Avec Deborah Kara Unger, Roy Dupuis, Jean-Hugues Anglade

Le général Roméo Dallaire (Roy Dupuis) est envoyé en octobre 1993 comme commandant des Forces de la Mission d’assistance des Nations Unies Au Rwanda (MINUAR) afin, entre autres, d’aider ce pays à maintenir la fragile paix entre les forces du Front patriotique rwandais (FPR) et les Forces armées...

Ben je suis assez déçu d'avoir pleuré la nuit dernière sur un film (rapport à mon taux de testostérone super élevé ;-) ).

Le film c'est "J'ai serré la main du diable" de Roger Spottiswoode

Décu que des choses pareilles existent. (plutôt content d'avoir pleuré ;-)

Ce film relate le génocide qui s'est déroulé au Rwanda en 1994 où les Hutu ont massacré les Tutsi ainsi que les Hutus modérés. Je reviens pas sur le déroulement des évènements (cf le film ou wikipedia), ce qui est terriblement dur et triste c'est bien entendu le génocide en soi.

Ce qui est en plus révoltant c'est l'attitude de la France qui a sans cesse armé et protégé les Hutus, c'est à dire que quand elle envoie un avion pour récupérer ses ressortissants elle en profite pour livrer des armes aux Hutus !

Ce qui est révoltant c'est l'attitudes des Nations Unis qui malgré les recommandations de son commandement sur place a non seulement donner l'ordre de ne tirer qu'en cas de légitime défense (donc comprendre: laisser le génocide se dérouler) et qui a réduit de 9/10 les forces armées de l'ONU.

Ce qui est révoltant c'est l'attitude (entre autres) des USA qui ont laissé pourrir les choses en refusant d'envoyer des Marines pour soutenir les forces armées de l'ONU.

Ce qui est révoltant c'est l'aide apportée aux Hutus quand ils ont commencé à perdre leur guerre face au Tutsi, et là on tombe sur le VRP de la démocratie francaise: Mr Kouchner (juste rappel: c'est le type qui vient sauver les Hutus APRES les avoir laissé exterminer les Tutsi ).

Ce qui est révoltant c'est le négationisme qui a suivi et notamment celui de personnalités françaises comme François Mitterrand et Villepin qui évoquent le double génocide (!) histoire de minimiser les faits.

Au final ce qui est révoltant, c'est que nous seulement il y a eu un génocide mais qu'en plus après avoir refuser de voir les choses et laisser le génocide se dérouler, il ait eu des gens qui ont continué à nier le génocide.

Voilà ce film revoit les évènements au travers de la psychanalyse de Roméo Dellaire le commandant des forces armées de l'ONU. Lui qui a tenté sans cesse de faire bouger les choses, lui qui revient traumatisé par cette guerre (façon Taxi Driver) et qui après maintes tentatives de suicide a écrit le livre dont le film est tiré.

Au travers de ce film, sa révolte devient la nôtre et c'est bien l'enjeu de ce film: Roméo Dellaire essaye de réussir ce qu'il n'a pas fait au Rwanda: sensibiliser l'opinion publique sur ce qui se passe réellement.

Avec moi il a réussi.

Pour finir Le 13 décembre 2003, Roméo Dellaire aura ces mots en entrevue au journal Le Devoir : « Huit cent mille personnes sont mortes au printemps 1994, et personne n'a bougé. Deux mille neuf cents personnes ont disparu à Manhattan le 11 septembre 2001, et Bush a mobilisé le monde entier. Voyez-vous, j'ai du mal avec ça. ».

A lire en complément: Rwanda : un génocide français, de Mehdi Ba aux éditions de L'esprit Frappeur Birmanie TOTALitaire, de Alain Clements aux éditions de L'esprit Frappeur

FILM COMPLET EN STREAMING VF